Un bureau de coordination du tourisme en Asie du Sud ouvre à Colombo au Sri Lanka

Les pays du Sud de l’Asie vont à lancer un site Web et un bureau de coordination du tourisme à Colombo pour stimuler la commercialisation des attraits naturels, culturels et historiques à travers l’Asie du Sud. En outre, un bureau régional de promotion financé par la Banque asiatique de développement (BAD) sera mis en place à Colombo. Les deux principaux domaines, qu’ils espèrent promouvoir sont essentiellement le bouddhisme et l’écotourisme.

Le site Web et le bureau font parti des vastes efforts déployés par les pays à élaborer des relations transfrontalière durable du tourisme en vertu du Programme sous-régional de coopération économique de l’Asie du Sud. BAD a fourni une assistance technique pour aider les pays à promouvoir et gérer des attractions touristiques de renommées mondiale et des sites du patrimoine bouddhistes. L’effort sera orienté pour le tourisme des pays membres du Groupe dont le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, le Népal et le Sri Lanka.

« Nous sommes enthousiasmés par la perspective d’une coopération plus active au niveau sous-régional pour la promotion du tourisme par le biais du nouveau site Web soutenu par le nouveau bureau, qui travaillera en étroite collaboration avec le secteur privé», a déclaré Keiichi Tamaki, spécialiste du développement urbain à la BAD en Asie du Sud.

Le plan d’action du nouveau bureau à Colombo prévoit une stratégie de développement, la promotion et la gestion des attractions touristiques durables, y compris les sentiers du patrimoine bouddhiste, ainsi que des activités telles que l’écotourisme et tourisme d’aventure. Lors de la réunion, le groupe de travail a eu des entretiens avec des représentants du secteur de la BAD afin d’explorer les domaines où la coopération sur le tourisme pourrait être renforcé.

Selon l’Organisation mondiale du tourisme, en 2010, les pays qui composent la Région Asie du Sud ont reçu 11.1 millions d’arrivées internationales, soit 5,4% du total des arrivées de touristes internationaux dans la région Asie-Pacifique. Il convient de noter que les arrivées du Sud Asie ne comprennent pas le grand nombre de mouvements transfrontaliers venant des résidents des pays d’Asie du Sud en particulier entre l’Inde et ses voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces


Guides sur le Sri Lanka

Réseaux Sociaux

Archives