Le Sri Lanka saisi 1,5 tonnes d’ivoire venant de 350 défenses d’éléphants

Les autorités sri-lankaises ont saisi 1,5 tonnes d’ivoire africain marqués comme des déchets en plastique et adressée à un acheteur à Dubaï, a déclaré mercredi dernier un fonctionnaire des douanes à Colombo.

Le transport de conteneurs de 359 pièces d’ivoire étaient originaires du Kenya et a tenté de passer par le port maritime principal de Colombo où les agents des douanes ont détecté la suite d’un tip-off, a indiqué le directeur Udayanath Liyanage .

« Nous avons confisqué l’ivoire par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction)», a déclaré Liyanage. « L’expéditeur a également donné une description erronée de la cargaison et violé les lois de douane. »

Le directeur a indiqué qu’ils avaient informé les autorités dans les Emirats arabes unis et le Kenya afin de prendre des mesures contre l’expéditeur et le destinataire après la découverte.

« L’ampleur de cette nouvelle saisie et le choix du Sri Lanka comme nouvel itinéraire sont très préoccupants », a ainsi déclaré Jason Bell, Directeur du programme Éléphants d’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) dans un communiqué.

Le commerce illégal de l’ivoire de l’éléphant d’Afrique est tiré par la demande de l’Asie et du Moyen orient pour des défenses utilisées dans les ornements…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces


Guides sur le Sri Lanka

Réseaux Sociaux

Archives